Mot-clé - Terry Pratchett

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 28 février 2017

Lectures de février

Petit bilan de mes lectures et de mes défis lecture pendant le mois de février 2017

Lire la suite...

samedi 11 février 2017

La Couronne du berger de Terry Pratchett

PRATCHETT_couronne.jpg

Un trouble malaise s’est emparé du Causse. Les chouettes et les renards le perçoivent, et Tiphaine Patraque aussi à travers ses chaussures. Un vieil ennemi rassemble ses forces. Or, comme le dit la kelda des Nac mac Feegle, « le vwale est fragile entre les mondes et se daekire facilmaet. » C’est un temps de déclins et de recommencements, d’anciens et de nouveaux amis, et de frontières incertaines. Un temps où le fardeau de la succession s’abat sur une jeune sorcière désormais appelée à se tenir entre la lumière et les ténèbres. La horde des fées prépare son invasion, et Tiphaine devra battre le rappel de toutes les sorcières pour protéger le pays. Son pays. Ça sent le règlement de comptes…

Lire la suite...

vendredi 27 mai 2016

Le Disque-Monde 30 - Les Ch'tits Hommes libres de Terry Pratchett

Présentation éditeur :

Tiphaine Patraque, 9 ans, apprentie magicienne, part à la recherche de son petit frère, enlevé par la Reine des fées. Comme si elle n’avait pas assez de soucis à la ferme avec le monstre dans la rivière et un cavalier sans tête qui se balade dans le coin…

Tiphaine, armée d’une poêle à frire et d’un livre de magie emprunté à Mémé, demande de l’aide aux Nac Mac Feegle, des petits êtres hargneux à la peau bleue, virés du royaume des fées pour débauche et alcoolisme aigu. Que la fête commence !

PRATCHETT_Chtits_hommes_libres.jpg

Lire la suite...

mercredi 10 février 2016

Le Disque-Monde 31 - Jeu de Nains de Terry Pratchett

La rumeur court parmi les nains d'Ankh-Morpork : un troll a tué un nain. Les deux communautés, trolls et nains, s'échauffent. Sam Vimaire décide qu'il est temps qu'il fourre son nez dans cette histoire car c'est SA ville et c'est SON boulot...

PRATCHETT_Jeu_de_nains.JPG

Lire la suite...

samedi 13 septembre 2014

Le Disque-Monde 37 : Allez les mages par Terry Pratchett

37e roman des Annales du Disque-Monde, Allez les mages traite du football et de l'engouement que ce sport déclenche. On y retrouve la veine satirique qui est maintenant celle de Terry Pratchett.

Lire la suite...

mardi 2 septembre 2014

Le Disque-Monde 26 - Procrastination de Terry Pratchett

Voilà un des premiers romans de Terry Pratchett que j'ai lu en VO. Je me rappelle parfaitement à l'époque : j'avais rien compris et donc j'avais détesté. Il était temps que je le relise ...

Lire la suite...

Le Disque-Monde 36 - Monnayé de Terry Pratchett

Second tome mettant en scène Moite, Monnayé raconte comment cet escroc devenu postier général sauve la banque la plus importante d'Ankh-Morpork. Moite s'ennuie un peu maintenant que la Poste fonctionne à merveille. Flirter avec le danger lui manque. Il trouve bien des trucs pour s'occuper mais non, décidément, c'est pas pareil. Et puis le patricien arrive pour discuter avec lui car, voilà, la Banque d'Ankh-Morpork aurait bien besoin d'un nouveau directeur...

Lire la suite...

lundi 1 septembre 2014

Le Disque-Monde 10 - Les Zinzins d'Olive-Oued de Terry Pratchett

L'été dernier, je m'étais lancé le défi de relire tous les Pratchett pendant l'été. Le genre de défi intenable mais je compte cependant tout relire, peu à peu et dans l'ordre. Quand j'ai lu pour la première fois ce roman, je me rappelle ne pas l'avoir aimé des masses. En vieillissant on apprécie des choses différentes et il n'est pas si mal que ça.

Lire la suite...

Choosing to Die (documentaire)

Je voudrais parler dans cet article du documentaire Choosing to Die de Terry Pratchett. Ce doc date de 2010 et traite du droit à mourir dans la dignité.

Lire la suite...

Le Disque-Monde 12 - Mécomptes de fées de Terry Pratchett

Je viens de me relire Mécomptes de fées, un roman de Terry Pratchett qui se passe sur le Disque-Monde et avec pour protagonistes les sorcières de Lancre. Ca faisait un bout de temps que je ne l'avais pas lu celui là. Mes éudes m'ont fait relire tous les autres de la séquence des sorcières mais pas celui là.

Lire la suite...

Timbré, roman et film, de Terry Pratchett

Timbré est un roman de Terry Pratchett, récemment adapté en film et diffusé en novembre 2011 sur Gulli en France. Et si vous vous dépechez, vous pourrez revoir les deux épisodes sur gulli replay.

Résumé

Situé sur le Disque-Monde, ce roman met en scène Moite, ex-escroc, nommé receveur des postes pour se racheter. Il tente bien de fuir mais il est bien gardé. Il n'a pas le choix : il doit relancer la poste d'Ankh-Morpok, malgré Silvère, son rival et propriétaire des Clacks.

Un très bon roman et une très bonne adaptation, idéale pour initier et faire aimer Pratchett à ceux qui ne connaissent pas. Ce roman ouvre une nouvelle série dans le Disque-Monde centrée autour du personnage de Moite, qui évolue grandement du petit escroc qu'il était au receveur de la poste qu'il devient.

J'ai lu ce livre il y a un bout de temps donc je ne suis pas très sure de moi quant à la fidélité du film par rapport au roman. Ce que je sais par contre, c'est que le casting est splendide (un Hercule Poirot en méchant (David Suchet), un Manuel vieillissant (Andrews Sachs qui joue l'un des postiers, et l'un des acteurs principaux de Falwty Towers) ). Le tout bourré de caméo (entre l'un des acteurs de Full Monty mais habillé! et Terry Pratchett dans les dernières minutes du film). Bref ce film est un vrai plaisir qui donne envie de (re)lire Timbré et de se jeter sur le tome suivant avec ce héros : Monnayé.

Terry Pratchett: The Spirit of Fantasy de Craig Cabell

Petit mot sur l'auteur : selon la jaquette, Cabell est l'auteur de 17 livres. Il a aussi écrit des critiques de livres pour divers journaux et magazines. Et certains de ses livres se concentrent sur un auteur en particulier. On peut donc dire qu'il est coutumier de l'exercice.




Ce livre, the Spirit of Fantasy, n'est pas une biographie. Au départ cela ressemble beaucoup à une étude de l'évolution du style de Pratchett (j'aime pas le terme style mais à défaut de mieux) puis les chapitres passent de chronologiques à thématiques.




Les bons cotés du livre







Cabell fait preuve d'une grande culture. Il remet la production de Pratchett en contexte par rapport à ce qui sortait à l'époque, ce qui amène Cabell a comparé beaucoup Pratchett à Douglas Adams. Malheureusement à mon gout, je dirai que Cabell montre un peu trop sa culture et ce, pas forcément de manière pertinente. Cabell cite beaucoup, trop à mon goût.




Il est bien documenté en ce qui concerne Pratchett. Il le cite pas mal. Dommage que les extraits d'interview ne soient pas mieux référencés. Bref il dit "Pratchett a dit ça" sans préciser quand, où, à quelle occasion etc etc.




J'ai apprécié un certain nombre de réflexions. Le fait que la SF de Pratchett était plus de la fantasy dans un vaisseau spatial que de la pure science-fiction d'où l'évolution vers le disque-monde. Je n'ai pas lu les romans de SF de Pratchett mais je garderai son point de vue en tête quand je les lirai. En attendant je ne me prononce pas.




Une autre idée intéressante de Cabell : la remise en question du coté "pour enfants" de certains livres. Cabell soutient que les romans de Tiphaine contiennent trop de réflexion et pas assez d'action, et que les thèmes conviennent plus à de jeunes adultes qu'à des enfants. Il montre comment les aventures de Tiphaine permettent à Pratchett de mettre en scène le passage de l'enfance à l'âge adulte de son personnage.




La posture de Cabell vis-à- vis de Pratchett me plait bien. J'apprécie sa capacité à contester ou remettre en doute certaines assertions de Pratchett, notamment quand ce dernier prétend que la SF n'est qu'une sous catégorie de la fantasy.




Un dernier bon point pour le livre de Cabell est le fait qu'il prend en compte les derniers développements. Je pense notamment à Nation et Cabell dégage de manière convaincante les points communs que cette œuvre à avec le reste de la production de Pratchett.




Les regrets maintenant.







Tout d'abord une petite inexactitude mais qui souligne bien le parti pris de Cabell. Il signale que les Nac Mac Feegle apparaissent pour la premiere fois dans les Ch'tits hommes libres. Que nenni ! Si mes souvenirs sont bons, ils font irruption à Lancre dans Carpe Jugulum. Ca pourrait n'être qu'un petit détail mais cela révèle surtout la préférence de Cabell pour les œuvres les plus vieilles de Pratchett. Selon Cabell, un auteur se donne beaucoup plus dans ses premières œuvres que dans les plus récentes. Cabell mentionne à peine la séquence des sorcières (qui est sans aucune doute ma préférée d'où peut être mon ressentiment face à son silence). Son étude de l'évolution de Pratchett s'achève là où l'évolution commence véritablement à mon avis, c'est à dire avec Trois Soeurcières. Bref un gros trou à mon avis mais il en a conscience et semble l'assumer.




Cabell souligne la présence du thème du passage à l'âge adulte dans un certain nombre de romans (les romans de Tiphaines, Mortimer etc) mais, vu qu'il occulte une partie des romans, il ne peut pas se rendre compte de l'omniprésence de ce thème car il me semble bien que dans tout roman de Pratchett il y a au moins un personnage qui subit une initiation de ce genre, que ce soit Carrot, Magrat, Agnes, Lavoine etc etc.




Conclusion.




En discutant avec Leia, elle m'avait fait part de sa crainte d'une exploitation commerciale de la maladie de Pratchett. Je ne pense pas. Ce livre se veut un véritable hommage envers l'homme et l'admiration se ressent énormément.

Mon principal regret se trouve dans la nature batarde à mon avis de son livre. Ni vraiment ouvrage sérieux comme ceux de Butler, ni vraiment purement fan. Manque de soutien théorique pour être sérieux mais esprit critique qui ne correspond pas à mon avis à l'état de fan.