Mot-clé - Catherine Dufour

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 1 septembre 2014

Quand les dieux buvaient 3 - L'immortalité moins six minutes de Catherine Dufour

Dernier tome de la série Quand les Dieux buvaient de Catherine Dufour, ce roman se passe avant les trois autres.

Lire la suite...

Quand les dieux buvaient 2 - L'Ivresse des providers de Catherine Dufour

Deuxième tome du cycle de Catherine Dufour, Quand les Dieux buvaient, ou seconde partie du premier tome pour les éditions Pocket, cette histoire est plus plaisante que Blanche Neige et les Lance Missiles.




Résumé :

Une jeune fille, écrivant des scénarios de jeux de roles, répondant au nom de Mismas, croise un jour la fée hébergée par l'arbre planté dans son jardin. La fée, Cid, lui demande de l'aide...




Difficile de résumer ce tome sans en donner tous les ingrédients. Meme ton irrévencieux que dans Blanche Neige et les Lance Missiles : les fées sont portées sur la boisson et sur le sexe (pour certaines), les spectres se cherchent une place pour vivre et certains méchants du tome précédent refont leur apparition

Le gros point positif de ce tome est qu'il est un peu moins décousu que le tome précédent. L'intrigue reste assez claire, même si ça part encore un peu dans tous les sens. Les péripéties du tome 1 sont rappelées, expliquées etc, ce qui fait que sa lecture n'est pas obligatoire ou les oublis sont permis ^^.




En bref, le même humour absurde que le tome 1, plus facilement compréhensible, des personnages assez sympathiques.

Quand les dieux buvaient 1 - Blanche Neige et les lance-missiles de Catherine Dufour

Voici une petite critique rapide de ce roman, première partie d'un cycle en quatre parties à l'origine (l'action du dernier tome se déroulant avant celle du premier tome). Je ne critiquerai ici que le premier tome.




Récemment le cycle, Quand les Dieux Buvaient, a été réédité chez le livre de poche, qui a rassemblé les 4 tomes en deux tomes. Rien de mal à ça sauf que c'est signalé nulle part sauf dans la postface... Pour la petite histoire j'avais besoin de racheter deux des tomes et au final je me suis retrouvée à tout racheter...




Aurore, la Belle au Bois Dormant, se réveille après 100 ans mais, contrairement à ce que sa marraine fée avait prévu, tout va de travers : le prince charmant est un démon et le mariage se transforme en incendie. Elle fuit et va demander de l'aide à Peau d'Ane. ..




L'idée de base est très sympathique mais dommage que ça soit un peu confus. Ca part dans tous les sens, on ne voit pas toujours où l'auteur veut en venir. Beaucoup de personnages. Trop nombreux à mon goût. ... Petit point sympa : le mélange des registres. Aurore parle de manière assez archaïque par rapport aux autres personnages. Chose assez logique après 100 ans à dormir.




A noter la présence d'une malle de voyage avec une forte personnalité, qui n'est pas sans rappeler le bagage chez Pratchett ce qui ne serait pas étonnant quand on sait que un rapport de recherches en ingénierie documentaire dont le titre est L'humour anglais est-il soluble dans la Manche ? La preuve par Terry Pratchett a été écrit par une certaine Catherine Dufour. Petite question autour de l'auteur de ce mémoire : est-ce l'auteur du cycle Quand les Dieux Buvaient ? Je ne suis pas sûre mais la coïncidence me semble étonnante : deux femmes du même nom, qui s'intéressent toutes deux à la fantasy, à l'humour et à Pratchett ...