Mortelle dédicace d'Elly Griffiths

L'histoire. Peggy Smith est une gentille vieille dame dans une maison de retraite. Elle a certes tendance à observer ce qui l'entoure et elle a une imagination débordante. Elle meurt apparemment d'une crise cardiaque et son aide à domicile, Natalka, trouve dans ses papiers une carte de visite "consultante es meurtres". Elle y voit l'indice que la vieille dame a été tuée et décide donc de remuer ciel et terre pour résoudre ce meurtre.

L'intrigue. L'histoire est assez dense car on a deux fils qui s’entremêlent : l'activité de consultante de Peggy, qui conseillait plusieurs auteurs de romans policiers, et le passé de réfugiée ukrainienne de Natalka. La résolution des meurtres est assez intéressante mais je ne peux dire pourquoi sans en dévoiler trop.

Les personnages. J'ai retrouvé avec plaisir Harbinder Kraur rencontrée dans Le journal de Claire Cassidy de la même auteure. les personnages sont assez bien dépeints avec un passé, des envies etc mais je trouve Natalka un peu trop présente.

Mon avis. Il y a de bonnes choses dans ce roman policier. J'aime le décor : cela se passe pas mal dans le monde littéraire, entre salons et bureaux d'éditeurs mais au final je ne me suis pas attachée plus que cela aux personnages.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/498

Fil des commentaires de ce billet