Pour solde de tout compte d'Elizabeth George

GEORGE solde.jpg, avr. 2022

L'histoire : Lynley et Havers sont envoyés à Cambridge pour enquêter sur la mort d'une jeune étudiante sourde, fille d'un éminent professeur qui est pressenti pour être nommé au poste le plus important d'Angleterre dans sa matière.

Les personnages : ils sont toujours aussi bien construits avec Elizabeth George. J'ai retrouvé avec plaisir Lynley, toujours aussi amoureux de son amie Helen, indécise. Ce tome ce concentre plus sur Havers, avec ses doutes et ses angoisses: son père est mort et elle ne sait pas comment gérer sa mère sénile et son métier qui l'envoie régulièrement loin de chez elle. Malgré son côté mal dégrossi, on la découvre aussi sensible et sujet au doute.

Les personnages liés à l'affaire de ce tome sont aussi bien travaillés avec des nuances. Je n'ai pas vraiment soupçonné une seconde qui était coupable. L'affaire est assez riche et les personnages sont aussi pas mal ambigus. Bref une affaire intéressante.

Le cadre : Cambridge. On image bien la ville universitaire et sa proche banlieue, l'univers des différents colleges et les rivalités entre profs.

Mon avis : encore un très bon tome. J'ai surtout aimé le développement des histoires personnelles de Lynley et Havers, j'avoue. Hâte de lire la suite.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/483

Fil des commentaires de ce billet