Les Fans : Publics actifs et engagés de Mélanie Bourdaa

BOURDAA fans.jpg, mars 2022

Résumé (éditeur) :

Souvent réduits au rôle de consommateurs passifs et excessifs, les fans méritent pourtant l'attention particulière que leur portent les fan studies. Qui sont vraiment les fans ?

Le fandom prolonge un produit culturel mainstream par des productions officieuses au sein de réseaux d'amateurs passionnés. Les séries télévisées sont un vecteur majeur de mobilisation des fans : fan art, fanfictions, wikis, cosplay...

Leurs personnages deviennent supports de revendications, de militantisme et d'activisme, en particulier concernant la recherche d'identité et les minorités sexuelles. Au coeur de la culture participative, les fans explorent l'intersection du personnel et du sociétal.

Critique :

Je voudrais remercier Babelio et les éditions C&F pour m'avoir permis de bénéficier de ce livre dans le cadre de Masse Critique de février 2022.

Comme le dit à plusieurs reprises l'auteure dans ce livre, les fan studies sont moins connues et moins développées en France où le grand public a une image assez négative et caricaturale des fans. Cet ouvrage cherche à vulgariser ce champ de recherche en apportant une image plus nuancée de ce qu'est un fan.

Tout d'abord, du point de vue de l'objet, c'est un magnifique livre de bonne facture. Un grand soin a été apporté à la réalisation de ce livre : papier de qualité, écriture espacée, quelques illustrations, des polices d'écriture un peu fun mais il y a un petit défaut. Autant une police un peu différente pour les titres ne me gêne pas mais la police utilisée pour les citations comporte des décorations qui gênent la lecture quand on en a plusieurs lignes (exemple ci dessous avec le mot téléspectateur). Certes un détail, mais un peu déconcertant et fatigant visuellement.

BOURDAA téléspectateurs.png, mars 2022

L'introduction est assez théorique et un peu aride pour quelqu'un qui n'a pas baigné dans ce contexte. Cependant elle reste abordable. L'auteure pose le cadre conceptuel. Elle explique aussi en quoi les fans studies se trouvent au croisement de plusieurs disciplines et précise quelle sera son approche dans ce livre. Les méthodes utilisées sont expliquées régulièrement au cours de l'ouvrage de manière claire. L'introduction a permis aussi de poser un point que je n'avais pas relevé dans le résumé : le livre traite essentiellement des fans de séries télévisuelles. S'ensuivent trois parties : la première traite de l'engagement des fans, la seconde de la définition du concept de fans et enfin la troisième partie est dévolue à une étude de cas, celle de la communauté de fans autour de la série Wynonna Earp.

Le livre est très intéressant. Il donne une image plus nuancée des fans, montrant des aspects positifs et négatifs de leurs comportements et il démontre en quoi l'activité en tant que fan peut avoir un impact positif sur la construction des individus concernés. Les notions théoriques sont expliquées de manière abordable et les démonstrations sont soutenues par des exemples concrets, assez variés. Il y a peu d'incursions vers les autres types de fiction alors que je pense que les conclusions sur les fans pourraient s'y appliquer. J'ai juste eu un peu de mal à voir la progression entre les parties, on pourrait presque inverser l'ordre à mon avis.

Une lecture intéressante et stimulante, qui donne pas mal de clés pour commencer à se plonger dans les fans studies.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/478

Fil des commentaires de ce billet