Le Frère du Loup de Megan Lindholm

Résumé :

Tillu et son fils, l'inquiétant Kerleu, ont finalement décidé de se joindre à la tribu du peuple des Rennes et suivent le groupe dans sa migration vers le Cataclysme, pâturage d'été du bétail. Malgré l'hostilité de Tillu, le chaman Carp, sorcier de la tribu, a fait de Kerleu son apprenti. Mais un beau soir, ce dernier ne rentre pas au camp. Affolée, sa mère demande au clan des Rennes de partir à sa recherche, quand une soudaine et mystérieuse maladie s'abat sur le groupe. Meurtres, violences et empoisonnements se succèdent. Tillu, accusée à tort, parviendra-t-elle à démasquer l'auteur de ces méfaits, à prouver son innocence et à retrouver son fils, le frère du loup ?

Critique :

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé le second (et dernier) tome du Peuple des Rennes. Carp a retrouvé Tillu et Kerleu et compte bien façonner le jeune homme. Tillu se résigne à perdre peu à peu à son fils mais elle n'a pas prévu les menaces qui pèsent sur elle, des hommes qui cherchent à la contrôler.

On reste toujours une fantasy plus introspective que dans les romans signés Robin Hobb mais elle crée des personnages bien travaillés, très vivants. J'aime en particulier Tillu et la fin est juste parfaite.

Bref, une bonne duologie, forte en émotions, bien travaillée mais qui prend son temps pour s'installer.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/458

Fil des commentaires de ce billet