Les épées de glace d'Olivier Gay

GAY epees.png, oct. 2021

Résumé :

Dans sa jeunesse, l'empereur Marcus mena de nombreuses guerres et étendit son territoire avec l'aide d'un combattant et général hors pair, Rekk. Ses méthodes impitoyables et sa propension au massacre contribuèrent à pacifier les provinces et à annexer les jungles de Koush, au sud - mais provoquèrent également la haine du peuple. Afin de s'attirer leurs bonnes grâces, l'empereur exila donc Rekk le Boucher aux confins de l'empire. Vingt ans plus tard, Marcus est vieux et malade. Il n'a qu'un fils, Theorocle, qui lui cause plus de souci que de fierté. Les familles nobles intriguent dans l'ombre pour préparer sa succession. Quant à Rekk, ce n'est plus qu'un nom avec lequel les mères effraient leurs enfants le soir.

Critique :

Pour une fois, ce n'est pas un livre mais deux que je présente. J'ai découvert cet auteur en lisant une BD offerte en SP dont il était le scénariste, Nécromants. J'avais beaucoup aimé l'humour de la BD. Cet auteur fait beaucoup de fictions jeunesse et un peu de fantasy.

Le récit commence avec Mahlin, un jeune garde qui essaie d'arrêter une jeune noble, Deria, d'entrer dans le palais impérial. Cette jeune femme lui met une raclée et devient son amie. Elle détonne parmi les riches nobles élégantes de la cour impériale. Elle prend aussi à son service une jeune servante, amie de Mahlin, Shani. Quand Deria est retrouvée assassinée dans un quartier mal famé de la cité impériale, Mahlin et Shani sont contraints de fuir et d'aller prévenir Rekk, le père de la victime.

J'ai beaucoup aimé cette duologie. Un peu déçue car il n'y a pas de réparties aussi mordantes, ni aussi nombreuses que dans Nécromants. Le récit n'est pas excessivement original. Mais il est très bien raconté et je me suis retrouvée très attachée aux trois héros, Rekk, Mahlin et Shani. Shani est intéressante car elle passe de la servante obéissante à la jeune guerrière.

J'ai pris un grand plaisir à lire ces deux romans et je pense me procurer l'autre duologie par cet auteur, duologie qui revient sur la jeunesse de Rekk

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/450

Fil des commentaires de ce billet