Interstates d'Arnould Guidat

Résumé (éditeur) :

Cela fait toujours quelque chose de retrouver un vieil ami, plus encore lorsque celui-ci est allongé dans une chambre froide avec trois balles dans le corps. Bob est mort. Sa femme et sa fille ont disparu. Big Jim, le père de la victime, éleveur texan fortuné, veut régler les choses à sa manière et punir comme il se doit les meurtriers de son fils et ravisseurs de sa famille. C'est lui qui a contacté Sam pour lui confier la lourde tâche de retrouver tout ce beau monde. De nombreuses zones d'ombre pèsent cependant sur cette traque en dehors de tout cadre légal. Et si les choses n'étaient pas aussi simples qu'elles paraissent ?

Critique :

Tout d'abord je voudrais remercier l'auteur, Arnould Guidat ainsi que le site Simplement Pro pour m'avoir permis de bénéficier de ce Service Presse.

Ce roman oscille entre le policier (Sam est chargé de retrouver les meurtriers de son ami, qui ont enlevé la femme et la fille de la victime) et le thriller (course-poursuite après les ravisseurs). J'ai trouvé que le texte se lisait très bien. Le style est fluide et l'auteur parvient à créer une ambiance très prenante. J'ai aimé la présence de quelques touches d'humour ainsi que leur formulation qui a un petit coté aphorique parfois.

Un étudiant, C'est juste un collégien avec une vraie carte d'identité.

J'ai eu au départ un peu de mal à me plonger dans le texte à cause de la grande quantité de personnages et j'avais du mal à voir comment le prologue s'emboitait avec le résumé fourni. Il y a eu un ou deux passages comme cela où l'auteur fait une digression en passant par des "figurants" par rapport à son récit. C'est déconcertant mais l'auteur réussit à tout faire coller en définitive. Une belle construction de récits.

J'ai aimé en particulier deux choses dans l'intrigue du récit. Premièrement, j'ai apprécié la manière de rentrer dans la tête de Sam. J'ai aimé lire ses suppositions, suivre sa pensée. Pourquoi il pense cela ? Pourquoi il pense que... et puis non cela ne colle pas à cause de ... Bref j'ai bien aimé. Cela change un peu des récits policiers dans lesquels on n'a pas accès aux réflexions de l'enquêteur, on entrevoit les indices comme lui mais la solution arrive presque comme un cheveu sur la soupe.

On a ses réflexions, mais on n'a pas la solution pour autant. Jusqu'à la fin du récit, l'auteur garde des cartes en main et c'est le second point que j'ai particulièrement apprécié dans cette histoire. Changements de point de vue, flashbacks et omissions d'informations, tout est bon pour amener progressivement le lecteur jusqu'à la résolution de l'affaire. Il n'y a vraiment que dans les dernières pages que j'ai compris où l'auteur m'emmenait et j'ai été sonnée par la fin.

Un policier/thriller très bien construit et très bien raconté.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/444

Fil des commentaires de ce billet