Un assassin parmi nous de Shari Lapena

Résumé :

Un hôtel de charme perdu en pleine forêt. Quelques couples d’amoureux et voyageurs solitaires, venus pour oublier la frénésie citadine, sont coupés du monde par la tempête de neige qui fait rage. Leur week-end de détente tourne au huis clos meurtrier quand Dana, jeune femme en pleine escapade romantique avec son fiancé, est retrouvée morte. Lorsque, quelques heures plus tard, un autre cadavre est découvert, le doute n’est plus permis : un assassin sévit… et c’est l’un d’entre eux.

Critique :

Voici un petit roman policier très rapide à lire et vraiment prenant. Cela commence avec l'arrivée des différents clients de l'hôtel, qui bravent la tempête de neige pour aller se ressourcer dans ce petit coin isolé de tout. Première soirée, première nuit puis un réveil violent : un cadavre découvert au petit matin alors que l'électricité a été coupée par la tempête ainsi que tous les moyens de communication avec l'extérieur. S'ensuit un huis clos passionnant où tout le monde suspecte tout le monde.

Le roman est bien écrit. L'histoire est rythmée avec des chapitres courts et des points de vue qui alternent pour mieux déboussoler le lecteur. Les personnages sont variés et bien dépeints, avec leur zone d'ombre et de lumière, leurs espoirs et leurs regrets, leurs secrets aussi...

je me pose seulement la question si l'auteure a bien joué le jeu. Je m'explique. Nous a-t-elle donné assez d'indices pour qu'on trouve par nous mêmes le coupable ? Ou est-ce que, au moment du dénouement, le narrateur nous sort de son chapeau des informations qu'on ne pouvait prévoir ? Pour le coup, c'est un peu mitigé. Elle nous a donné de maigres indices mais pas suffisamment pour véritablement résoudre l'énigme. Mais le dernier rebondissement est bien sympathique pour autant.

J'ai aimé cette lecture. Très rapide, ce qu'il fallait de fausses pistes et bien écrit. Je pense que je tenterai de lire d'autres romans de cette auteure.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/440

Fil des commentaires de ce billet