L'Echiquier de Jade d'Alex Evans

EVANS échiquier.jpg, mai 2021

Résumé éditeur :

Tandis que les opposants à la visite de l'ambassadrice d'un empire agressif manifestent dans Jarta, tous les sorciers sont réquisitionnés pour combattre un démon qui a fait deux victimes. Un peu dépassées, les forces de l'ordre confient deux enquêtes aux sorcières Tanit et Padmé. Elles doivent notamment élucider le vol d'un antique échiquier de jade que la ville compte offrir à son hôte.

Critique :

Ce roman est la suite de Sorcières Associées de la même auteure. J'ai donc retrouvé avec plaisir les deux sorcières, Tanit et Padmé. L'une est une ancienne espionne roublarde qui n'a pas froid au yeux et l'autre une femme issue d'une famille chic, d'un milieu plus "convenable" que son associée.

J'ai tout d'abord eu peur car le roman s'ouvrait sur plusieurs enquêtes, qui se croisent et se décroisent, et dans ces cas-là il n'est pas rare que je perde le fil. Ouf, heureusement, Alex Evans connait son affaire et écrit de manière à nous faire quelques rappels, surtout que son roman est très riche en personnages et en lieux, et elle parvient à rendre tout cela tenable. Oui je me rends compte que pour les romans policiers, plusieurs enquêtes ont de plus en plus tendance à me paumer dans l'histoire.

Côté personnages, deux caractéristiques m'ont plu. Tout d'abord, l'auteure alterne les points de vue entre Tanit et Padmé et j'ai apprécié que chacune ait sa voix propre, celle de l'ancienne espionne étant plus teintée d'argot que celle de sa collègue. Second point, ce roman nous permet de nous plonger dans le passé des deux femmes, deux passés très différents l'un de l'autre et qui permettent de découvrir deux chemins de vie mais aussi deux pays avec leur mentalité, leur culture, leur approche de la magie et de la diplomatie très différentes. Et en prime, cela sert l'intrigue policière puisque cela explique aussi les réactions ou les informations qu'elles peuvent avoir dans le cadre de cette histoire.

Il ne me reste qu'une nouvelle à lire dans cet univers et j'espère sincèrement que l'auteure continuera à écrire sur ces deux femmes.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/427

Fil des commentaires de ce billet