Sale temps pour les sorcières (Agatha Raisin 9) de M.C. Beaton

Résumé éditeur :

Traumatisée après qu'une coiffeuse rancunière l'a shampouinée à la crème dépilatoire, Agatha Raisin se réfugie incognito dans un hôtel de la côte en attendant que sa chevelure repousse. N'ayant plus rien à perdre, elle consulte également une sorcière réputée pour ses talents. Miracle, la magie opère, mais pour peu de temps, car la sorcière est retrouvée assassinée ... Agatha renoue aussitôt avec ses réflexes de détective, aidée par l'inspecteur Jimmy Jessop, ensorcelé par ses charmes. À moins que ce ne soient les effets du philtre d'amour qu'Agatha a acheté à la pauvre sorcière ?

Critique :

Un Agatha Raisin reste une lecture agréable, rapide mais malheureusement un peu prévisible. L'écriture est toujours aussi fluide, cela se lit vite.

Coté intrigue policière, je ne l'ai pas trouvé passionnante. La victime était une escroqueuse notoire : elle organisait des séances de spiritisme (probablement) truquées et vendait des potions en tout genre. La police locale suspecte très vite la fille et le gendre en se basant notamment sur l'idée que "c'est des gitans donc c'est logique"...

En ce qui concerne la vie sentimentale d'Agatha, ses déboires avec les hommes sont visibles à des kilomètres, tout comme les (nombreuses) mauvaises décisions qu'elle prend. Elle prend des bonnes résolutions, mais ne parvient pas à les tenir.

Même si la lecture a été agréable, Agatha n'a pas réussi à me surprendre. C'est toujours un peu la même histoire mais dans des cadres différents. J'ai trouvé cela bourré de clichés et particulièrement prévisible. Cela dit, lisant les romans en VO aussi pour enrichir mon vocabulaire, j'ai l'intention de continuer surtout que la fin annonce un changement. Véritable changement ou pas, la suite nous le dira

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/417

Fil des commentaires de ce billet