Le Tournoi des ombres d'Hervé Jubert

Résumé éditeur :

Georges Beauregard, l’ingénieur mage, est envoyé à New London en compagnie de Jeanne, son assistante, pour sécuriser la venue d’Obéron III et de l’impératrice Titania. Au terme d’une semaine de festivités, le tunnel sous le détroit sera inauguré.

Beauregard travaillera avec John Dee, le psychomancien de la reine Victoria. Alors que les souverains respectent le programme, le smog s’abat sur la ville. Trois entités insaisissables en profitent pour accomplir un carnage. Mais le véritable ennemi se cache derrière elles. Il s’apprête à frapper l’Empire. Il s’agit d’un enfant. Et il est en colère.

Critique :

Ce roman est le second tome des enquêtes de Georges Hercule Bélisaire Beauregard, ingénieur mage pour le compte de l'empereur Obéron III, mégalomane et coureur de jupons. Encore une fois, comme j'ai lu le tome , il y a un bout de temps, j'avais oublié pas mal de détails sur les personnages. Heureusement, les références de l'auteur sont suffisantes pour prendre le train en marche.

J'ai beaucoup aimé l'univers créé par l'auteur. Sequana, version impériale de Paris et New London, une Angleterre très steampunk qui répond au nom d'Albion. La première veut envahir et s'imposer dans le monde, la seconde, plus pacifique, réussit à faire coexister les êtres féériques et les êtres humains. Ce voyage diplomatique permet à l'auteur de faire un découvrir un autre aspect de ce monde qu'il a créé.

L'intrigue est sympathique mais je me reste un peu sur ma faim. Il y a aussi un sentiment de cloture dans certaines sous intrigues qui donnent l'impression de lire un dernier tome mais heureusement il reste quelque fils à démêler.

J'ai beaucoup apprécié tous les clins d'oeils qu'on retrouve dans ce roman, le mélange de sources et d'inspiration avec de la mythologie antique, du shakespeare et de la culture populaire du XXe siècle. Contrairement à d'autres auteurs, Hervé Jubert réussit à tout mélanger de manière harmonieuse sans verser dans l'anachronisme ou le décalage de trop.

Je compte finir prochainement cette série, parce que j'ai apprécié la lecture du tome 2, parce que je ne voudrais pas oublier trop de choses avant de me replonger dans les intrigues de Sequana. A bientôt, Georges Hercule Bélisaire Beauregard

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/415

Fil des commentaires de ce billet