A Room Full of Bones d' Elly Griffiths

Résumé :

Ruth Galloway est invitée à participer à l'ouverture du cercueil de l'abbé Smith, en présence du conservateur du musée Smith, Neil Topham, ainsi que de Lord Smith, descendant de l'abbé en question. En arrivant un peu plus tôt que les autres invités, Ruth découvre le corps du conservateur, mort, au pied du cercueil. De leur côté, Nelson et son équipe ont sur les bras un réseau de drogues à démanteler mais faudrait encore savoir qui tire les ficelles...

Critique :

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé Ruth Galloway et ses connaissances : Shona, son amie pour qui Phil, le responsable du département où enseigne Ruth, a quitté sa femme, Cathbad, le laborantin druide, Nelson, le flic macho de service etc.

L'intrigue est intéressante : le musée conservait des ossements aborigènes et le conservateur avait reçu des menaces car le propriétaire du musée, Lord Smith, refusait de les renvoyer à leurs descendants pour être inhumés dignement. Dans ce contexte, c'est aussi pertinent d'avoir le ressenti de Ruth pour qui les ossements déterrés sont le cœur du métier d'archéologue. Le dénouement nous amène à deux interprétations. J'aime bien aussi cette possibilité de choisir quelle explication nous plait le plus. Cependant j'ai l'impression que la résolution de l'enquête repose pas mal sur des coïncidences.

Enfin ce que je préfère dans cette série, c'est l'évolution des personnages. Ruth s'habitue à son rôle de mère mais est toujours un peu débordée par sa fille. Elle se sent aussi seule, bien qu'elle se pose beaucoup de questions envers Nelson et les sentiments qu'elle a pour lui. j'aime beaucoup Ruth pour son côté humain, avec ses doutes et ses faiblesses.

En conclusion, j'aime toujours autant cette série et je n'aurais pas du attendre aussi longtemps avant de m'y replonger.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/406

Fil des commentaires de ce billet