Blood Song, tome 1 d'Anthony Ryan

Résumé éditeur :

Vaelin Al Sorna, héros légendaire du Royaume Unifie, accomplit son dernier voyage. Sur le navire qui l'emmène vers sa condamnation, il raconte enfin son histoire... Fils du célèbre Seigneur de Guerre, élevé au sein du Sixième Ordre, Vaelin est confronte dès l'enfance au quotidien rude d'un combattant de la Foi. Entre les maîtres sans pitié et les épreuves initiatiques mortelles, il se liera a vie a ses frères d'armes, et a celle qu'il n'a pas le droit d'approcher. Guerrier redoutable, général hors pair, le destin de Vaelin dépassera les frontières et fera de lui à la fois un héros et un traître.

Mon avis :

Ce roman est le premier tome d'une trilogie. Il est divisé en plusieurs parties et chaque partie est introduite par le compte rendu du voyage vers sa condamnation. On fait des allers et retours entre ces courts passages introductifs racontés du point de vue de l'homme chargé de ramener Vaelin, point de vue partial qui correspond à la vision de ses ennemis et la jeunesse de Vaelin.

J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. J'ai trouvé le début long, très dense aussi. L'univers est très riche : dans le pays d'où est originaire Vaelin, il existe des ordres quasi monastiques dédiés à différentes missions : la guerre, la médecine, la persécution religieuse ... L'auteur nous plonge dans un récit initiatique où le jeune homme doit se préparer à une vie de militaire, mais il se retrouve aussi mêlé à des intrigues de cour entre le roi et les différents ordres.

Les personnages sont bien conçus. Vaelin appartient à un groupe de novices dans son ordre et chacun des autres jeunes hommes a sa propre personnalité, sa part d'ombre et de lumière. D'autres personnages sont aussi bien travaillés : certains membres des autres ordres, la famille royale ...

Une lecture un peu lente au début mais très agréable. Je lui ai mis la note de 16 / 20 sur Livraddict et je pense continuer la série.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/401

Fil des commentaires de ce billet