Résumé (éditeur) :

Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.

Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?

Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l'identité de l'assassin et empêcher le meurtre.

Tant qu'il n'est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.

Celle de la mort d'Evelyn Hardcastle.

Critique :

Ce roman est difficile à classer : il relève du policier (il s'agit de résoudre un meurtre, ou de l'empêcher) et en même temps le héros revit cette journée plusieurs fois dans des corps différents (voyage dans le temps ? possession des différents invités)

Il y a un côté très Agatha Christie : un vieux manoir délabré coupé de la civilisation, une fête qui se prépare, avec de nombreux invités, un drame dans le passé qui continue de hanter la famille Hardcastle. Le héros est tout d'abord amnésique : il ne sait plus qui il est, où il est, pourquoi etc... Il se souvient juste qu'une femme a été tuée dans les bois, non loin de lui mais il ne peut être plus précis.

Et un petit côté Un jour sans fin : il revit plusieurs fois cette journée, à la différence qu'il emprunte plusieurs corps et qu'à chaque fois, il souhaite sauver Evelyn. Pour cela il n'est pas seul...

J'ai beaucoup aimé ce roman. Les différents invités sont bien travaillés, l'intrigue tient debout, ainsi que l'explication pour les voyages dans les corps. Il manque peut être un épilogue à mon goût. J'ai eu peur que le récit soit répétitif. Après tout, on lit plusieurs fois la même journée mais l'auteur est parvenu à éviter la lassitude. Par contre, il faut parfois une bonne mémoire pour se souvenir de tout.

Une lecture très agréable et très prenante :)