Blog d'une amatrice de fictions

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La Malédiction du clan Stewart de Gladys Mitchell

MITCHELL malédiction.jpg, mai 2020

Résumé :

Un groupe d'amis prennent des vacances et se retrouvent en Ecosse quand deux d'entre eux sont invités et contraints de passer une nuit chez un jeune homme dans sa maison isolée dans les Highlands. Entre une maison hantée et des cadavres découverts dans la nature, il faudra toute la sagacité de Mrs Bradley, célèbre psychologue, pour démêler le vrai du faux et trouver le ou les coupables ..

Critique :

J'ai assez peu aimé ce roman et ce pour plusieurs raisons

=> J'ai assez peu aimé les personnages. Je les trouve assez peu approfondis. Mrs Bradley a un côté un peu "je sais tout" mais sans donner d'indices aux lecteurs, qui est assez frustrant. Les maris ont tendance à traiter leurs femmes en petits choses fragiles.

=> Il y a énormément de descriptions et d'itinéraires dans les terres écossaises. Dans une note au début du livre, le traducteur explique avoir gardé les noms de lieux qui étaient en anglais ou en gaélique pour transmettre le côté un peu couleur locale. En soi, cela ne me gêne pas mais j'ai trouvé les itinéraires et l'accumulation de noms de lieux rendaient la lecture fastidieuse. C'est un facteur de réalisme mais, n'ayant pas de carte de l'Ecosse sous les yeux, et même en ayant une carte, ce sont des détails qui m’intéressent peu.

=> J'ai assez peu aimé l'intrigue qui part dans tous les sens. J'ai eu du mal à suivre. Je me suis perdue entre les lieux, les gens, etc..

Bref, la couleur locale écossaise me plaisait bien mais j'ai peu accroché au récit pour pas mal de raisons. Je ne pense pas relire un roman de cette auteure : le style ne me convient pas vraiment et j'ai trouvé l'écriture un peu datée, notamment sur la construction des personnages.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/371

Fil des commentaires de ce billet