Blog d'une amatrice de fictions

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Saigneur de guerre de Manuel Essard

ESSARD Saigneur.jpg, mar. 2020

Résumé

Les troupes de l'armée Sombre, menée par Hilf Zorkèr, un redoutable seigneur de guerre, se rapprochent dangereusement du Château de la Dame Blanche. La souveraine n'a d'autres choix que d'envoyer sa fille requérir l'aide des Chevaliers Vampires.

Critiques :

Je ressors de cette lecture avec un avis mitigé. Déjà j'ai trouvé, lors d'un marché aux livres, ce roman, ainsi que sa suite, dans l'édition Lokomodo. C'est un bel objet et très agréable à lire. La couverture est belle mais je trouve dommage d'y voir un chevalier en armure blanche alors que à mes yeux l'héroïne est plus la princesse (je pourrais dire la même chose du titre même si on comprend à la fin pourquoi ce titre)

Ce roman m'a marquée par son rythme. Il est composé de chapitres relativement courts, qui alternent les points de vue entre l'action au niveau de la princesse, les intrigues au niveau du Chateau de la Dame Blanche et la progression des troupes de l'armée Sombre. Par contre, cette écriture rapide a un revers : les personnages me semblent un peu superficiels. Le narrateur ne prend pas le temps de les construire solidement. Au final on s'attache assez peu aux personnages. J'ai aussi trouvé que les noms des armées (armée Sombre, ténébreuse, dame blanche) étaient trop explicites et un peu manichéens.

Donc une lecture rythmée, rapide, avec pas mal de rebondissements mais un peu superficielle.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/363

Fil des commentaires de ce billet