Blog d'une amatrice de fictions

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Petits meurtres en héritage d'Hannah Dennison

DENNISON meurrtes 1.jpg, mar. 2020

Ce roman m'a été offert par A Classic Dreamer dans le cadre d'un swap. Merci A Classic Dreamer <3

Résumé :

Kat Stanford est une présentatrice d'une émission de télévision consacrée aux antiquités. Elle a décidé d'arrêter son émission et d'ouvrir une boutique d'antiquités avec sa mère. Mais voilà, sa mère a décidé de s'installer à la campagne, loin de Londres. Kat décide de rejoindre sa mère pour essayer de la raisonner mais elle va aller de découvertes en découvertes...

Critique :

Entre la citation de Beaton sur la couverture et le fait que les éditions City classent le roman en thriller, je m'attendais à lire un policier justement dans la veine de Beaton (Agatha Raisin) ou Julia Chapman (Rendez vous avec..), c'est-à-dire des meurtres à la Miss Marple, des crimes dans la campagne anglaise, dans des petites communautés où tout le monde connaît tout le monde. Quelque part, le roman remplit bien ce contrat : Kat Stanford arrive dans un village, sa mère vit dans l'une des dépendances du manoir Honeychurch, avec sa famille de nobliaux un peu snobs.

Côté personnages, j'ai beaucoup aimé la relation entre Kat et sa mère, cette dernière lui ayant caché un énooorme pan de sa vie. Les personnages sont assez hauts en couleurs mais ne sont pas caricaturaux pour autant.

Côté intrigue policière, je trouve que le roman passe beaucoup de temps à mettre le décor en place (130 pages) avant qu'il y ait un élément mystérieux. Alors, c'est le 1e tome d'une série donc à voir si cette longue mise en action est juste pour le premier tome ou si l'auteure prend toujours autant son temps, mais au final j'ai trouvé le côté purement policier un peu frustrant et trop rapide.

Je donnerai une chance au tome suivant : l'héroïne et sa mère m'ont bien plu, j'ai apprécié l'ambiance manoir, famille noble et la communauté qui tourne autour, il y a de l'humour. Donc à voir :)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/362

Fil des commentaires de ce billet