Blog d'une amatrice de fictions

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

The House at Sea's End d'Elly Griffiths

GRIFFITHS ruth 3.jpg, janv. 2020

Ce roman est le troisième tome des enquêtes de Ruth Galloway. De retour de son congé maternité, Ruth doit jongler entre sa fille et son travail, et cela ne va pas sans difficulté, ni sans culpabilité pour Ruth. En prime, une ancienne amie ressurgit dans sa vie et n'est pas sans lui rappeler des souvenirs assez mitigés. Parallèlement à cela, trois archéologues découvrent des corps sur une plage. Ces corps semblent dater de la seconde moitié et il faudra avoir recours à toute l'expertise de Ruth pour parvenir à découvrir l'identité et le triste destin de ces corps.

Comme un certain nombre de séries de romans policiers, les enquêtes de Ruth Galloway allient histoire personnelle des personnages et une (ou plusieurs) enquête policière. Je ne me suis pas passionnée par l'enquête policière de ce tome. L'intrigue est bien ficelée, on a des indices, des fausses pistes et des rebondissements. On a des suspects, des victimes, un coupable évidemment...

En soi, l'enquête n'est pas fautive mais j'ai trouvé les relations des personnages autrement plus passionnantes. Ruth est touchante et immensément humaine avec ses doutes, sa culpabilité et ses erreurs. J'ai trouvé que certains des personnages gagnaient en profondeur. On a des intrigues secondaires et j'ai fini le tome avec un désir si irrésistible de connaître la suite que j'ai aussitôt commandé le tome suivant ...

Quel dommage que la suite de cette série n'ait pas été traduite pour ceux qui ne peuvent pas lire en anglais. Un très bon tome qui donne envie de lire la suite...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/352

Fil des commentaires de ce billet