L'Alchimiste des ombres de Pierre Pevel

PEVEL Lames 2.jpg, oct. 2019

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé l'univers des lames du cardinal. Peu de temps a passé depuis la fin du premier tome. Les lames sont chargées d'une nouvelle mission : négocier avec une espionne italienne afin de déjouer un complot contre le roi et mettre un terme aux machinations de l'alchimiste des ombres, un dangereux dragon que les lames ont déjà croisé pour leur plus grand malheur.

Le mélange entre fantasy et capes et épées est toujours aussi sympathique, mais j'ai trouvé le rythme un peu lent. Les descriptions de Paris, des rues et de la place des différents lieux me parlent assez peu. Je connais peu Paris et les descriptions de lieux précis ne m'ont pas parlé globalement, à l'exception évidemment de certains repères comme l'Ile Notre Dame. Autant cela posait le décor dans le premier tome, autant je trouve que cela ralentit l'action dans le second.

Côté histoire, il y a des rebondissements, de l'action, des combats, des trahisons ... bref il se passe beaucoup de choses et on suit avec plaisir les aventures de nos héros. L'élément fantasy est davantage présent et surtout on découvre plus que choses sur les dragons et leur sorcellerie.

Un tome qui m'a semblé parfois un peu long mais j'ai beaucoup aimé quand même. Et surtout.. la fin est très très accrocheuse :)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/336

Fil des commentaires de ce billet