Les Lames du Cardinal de Pierre Pevel

PEVEL Lames 1.jpg, sept. 2019

Imaginez ... Imaginez les Trois Mousquetaires mais avec de la sorcellerie et des dragons ! et vous obtenez Les Lames du Cardinal de Pierre Pevel

Les Lames du Cardinal sont une troupe d'élite sous les ordres de Richelieu. Mais, c'est aussi une troupe qui a été dissoute car une de leurs erreurs a couté le siège de la Rochelle à la couronne et la Rochelle est devenue indépendante à cause de cela. Seulement voilà, le cardinal a besoin d'eux, cinq ans après et il les rappelle. Répondent à l'appel La Fargue, l'un des deux fondateurs de cette troupe d'élite, véritable père pour les membres de cette troupe, Marciac, gentilhomme bon vivant, Almedes, un espagnol maître d'escrime, Leprat, qui était devenu mousquetaire entre temps et la belle Agnès. Le Cardinal leur confie une mission d'une grande importance et qui nécessite une discrétion absolue...

Pierre Pevel a le truc pour nous faire voyager dans Paris, cette fois un Paris de capes et d'épée (après le Paris du XIXe siècle version steampunk du Paris des Merveilles). Les dragons sont une race mourante. On ne rencontre que des petits dragonnets qui ont, semble-t-il, du mal à vivre par leurs propres moyens. Il reste, certes, quelques grands dragons .. mais dans quel état.

J'ai trouvé le début un peu long. Le style est riche et me rappelle juste les romans de capes et d'épées mais on rentre vite dans le roman. L'auteur prend tout son temps pour présenter chacun des personnages. Une longue mise en place mais pas inutile. On cerne bien chacun d'entre eux et on s'attache aussi à certains d'entre eux. L'action accélère à la fin du roman, les révélations aussi.

C'est avec grand plaisir que je lirai la suite de la trilogie, j'ai hâte de connaître la suite.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/332

Fil des commentaires de ce billet