La Vague de Todd Strasser

STRASSER la vague.jpg, sept. 2019

Ben Ross est un prof d'histoire dans un lycée aux Etats Unis. Après la diffusion d'un documentaire sur le nazisme et les camps de la mort, ses élèves sont étonnés que les allemands ne se soient pas révoltés contre le gouvernement nazi. Plutôt que leur expliquer l'embrigadement et la peur dans laquelle la majorité des allemands vivaient, Ben décide de leur faire vivre en menant une petite expérience en cours : il fonde un mouvement "La Vague" qui va dépasser ses attentes...

Ce roman,écrit en 1981, décrit une expérience qui a réellement eu lieu dans un lycée en Californie. L'expérience en question avait inspiré un téléfilm, dont ce roman est une adaptation, puis le roman lui-même a inspirée un film sorti en 2008.

Le roman se lit très bien. On suit plusieurs personnages mais surtout une lycéenne, rédactrice en chef du journal du lycée ainsi que le professeur qui finit par se prendre un peu trop au jeu. On voit bien l'évolution d'un jeu qui apparaît comme sans risque vers un embrigadement qui prend une ampleur démesurée.

Le roman a une écriture fluide et accessible sans se laisser aller à être moralisateur ou simpliste. Les personnages sont crédibles, de même que leurs réactions. Je m'interroge cependant sur la fin du roman. et je me pose aussi des questions sur les conséquences de ce genre d'expériences sur des adolescents malléables et influençables, et j'ai du mal à penser que cela se finisse ainsi, sans dérapages.

Une lecture intéressante, accessible sans être simpliste et qui me laisse curieuse de voir le film de 2008 qui en est adapté.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/329

Fil des commentaires de ce billet