Blanc mortel de Robert Galbraith / JK Rowling

GALBRAITH Blanc Mortel.jpeg, août 2019

Blanc Mortel est le 4e tome des enquêtes de Cormoran Strike par Robert Galbraith, pseudonyme de J.K. Rowling. Jusqu'ici j'ai apprécié tout ce que cette auteure a écrit et je trouve qu'elle maitrise tous les genres dans lesquels elle a publié : la fantasy, le roman de mœurs et le roman policier. Elle sait doser pile ce qu'il faut entre l'enquête proprement dite (qui doit trouver sa conclusion dans le tome en question) et le développement des personnages principaux, ici Cormoran Strike et Robin Ellacott

Côté enquête : Billy, un jeune homme clairement perturbé, vient demander de l'aide à Cormoran Strike car il est hanté par un souvenir, celui d'un meurtre d'un enfant. Bien que le jeune homme soit évasif sur un certain nombre de détails du meurtre, son histoire convainc Cormoran qui décide de s'intéresser à cette histoire ...

Côté histoire des personnages principaux : on avait laissé Robin à la veille de son mariage, un peu en froid avec Cormoran et effrayée à l'idée de perdre son travail dans lequel elle prend des risques, certes, mais elle s'épanouit. Le roman s'ouvre sur un passage assez long sur le mariage de Robin et sur l'état d'esprit de Cormoran et Robin. Je trouve que cet aspect du roman est beaucoup plus développé que dans les autres romans de la série

bref une lecture agréable, comme d'habitude avec J.K. Rowling, une bonne enquête, même si je trouve qu'elle passe en second par rapport au développement des personnages principaux.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/319

Fil des commentaires de ce billet