Ce roman nous plonge dans les intrigues de la cour de Lysimaque, la Ville aux Fleurs, fière capitale du royaume de Méronne. Le sénéchal Philippe Gardeval, roturier, ami d'enfance du roi, est chargé d'assurer la sécurité dans la ville mais il se retrouve avec une mort suspecte sur les bras et pas mal de suspects potentiels...

La première chose qui frappe le lecteur, c'est le style du roman. L'auteur, passionné d'histoire, utilise beaucoup de termes médiévaux, avec parfois des notes de bas de page pour les termes les moins connus. Malgré un certain nombre de termes au départ inhabituel, la lecture est fluide et ce vocabulaire donne vraiment un cachet qui est spécifique à l'auteur.

L'auteur parvient à créer un monde et une galerie de personnages très intéressants, pour certains attachants. On se prend vite d'affection pour ce sénéchal empêtré dans son enquête. Il est franc et porte un regard désabusé sur sa vie, sa famille et sa place dans la société.

Bref j'ai hâte de lire la suite