Tout un village en bord de mer se fait massacrer par les biomanciens, praticiens de la magie au service de l'Empire, dans le cadre de leurs expériences. Seule une petite fille de huit ans en réchappe et grandit au milieu d'un ordre de guerriers, les Vinchens. De l'autre côté de l'Empire, un garçon de huit ans se retrouve aussi à la rue, sans famille mais il est secouru par Sadie, une criminelle qui l’emmène devenir pirate. Bien qu'ayant grandi loin l'un de l'autre, ils sont faits pour se rencontrer. L'une veut se venger et venger sa famille. L'autre rêve de gloire.

Ce roman est le premier tome d'une série, L'Empire des Tempêtes. C'est un joli pavé (672 pages) mais avec une écriture très fluide bien que l'auteur a un style bien propre. Tout au long du roman, on découvre l'argot typique des bas quartiers de Laven, d'om Red est originaire (plus ou moins). Cela se lit tout seul. J'ai beaucoup aimé l'histoire et l'univers mis en place : l'Empire, les différentes factions et ordres (les vinchens, les biomanciens) etc..

Petit bémol : j'ai trouvé le début peut être trop développé. On a bien 150 pages sur l'enfance des deux protagonistes et la rencontre entre les deux est un peu longue à venir. Certes, cela pose pas mal de choses (la mentalité propre à l'entourage de chacun des deux héros, ce qui va se retrouver dans leur comportement et leurs choix). Mais j'ai trouvé le début un peu trop lent à mon goût.

Sans être un gros coup de coeur, c'est avec plaisir que je lirai la suite (qui sort d'ailleurs bientôt en poche )