Blog d'une amatrice de fictions

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'épée de l'hiver de Marta Randall

RANDALL épée de l'hiver.jpg

Présentation éditeur :

Dans le pays glacé de Cherek, lord Gambim de Jentesi va mourir, et le chaos menace.

Durant les quatre décennies de sa toute-puissance, Gambin a tenu sa province dans une main de fer. Tandis que complotent ses quatre héritiers possibles, le peuple de Cherek observe avec inquiétude les péripéties de la passation de pouvoir. Car si la puissance de Gambin passe tout entière à ses héritiers, Cherek risque de voir compromises les promesses d’un avenir meilleur et de retomber dans l’obscurantisme. Dans celte atmosphère empoisonnée, un tissu d’intrigues se tisse autour de Lyeth, femme-lige du seigneur de Jentesi, qui déteste l’homme cruel qu’elle a servi.

Critique

La première chose qui frappe dans ce roman, c'est son héroïne : elle est toujours de mauvais poil, grossière, parfois hautaine et au final c'est l'histoire d'un jeune garçon au passé trouble qui réussit à percer l'armure de cette tête de mule mal dégrossie.

Côté rythme, on pourrait diviser le roman en deux. La première moitié sert à poser les fondements de cet univers : les lieux, les personnages (les héritiers potentiels mais aussi toute la cour et les différentes factions), les traditions etc. Puis, une fois le cadre posé, l'action s'accélère, parfois prévisible, parfois un peu trop rapide.

Globalement j'ai bien aimé cette lecture.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/267

Fil des commentaires de ce billet