Blog d'une amatrice de fictions

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Véridienne de Chloé Chevalier

CHEVALIER demi-loup-tome-1-veridienne.jpg

Présentation éditeur:

Au bord de l’implosion, le royaume du Demi-Loup oscille dangereusement entre l’épidémie foudroyante qui le ravage, la Preste Mort, les prémisses d’une guerre civile, et l’apparente indifférence de son roi.

Les princesses Malvane et Calvina, insouciantes des menaces qui pèsent sur le monde qui les entoure, grandissent dans la plus complète indolence auprès de leurs Suivantes. Nées un jour plus tard que les futures souveraines auxquelles une règle stricte les attache pour leur existence entière, les Suivantes auraient dû être deux. Elles sont trois. Et que songer de la réapparition inopinée du prince héritier, Aldemor, qu’une guerre lointaine avait emporté bien des années auparavant ? Avec lui, une effroyable réalité rattrape le château de Véridienne, et le temps arrive, pour les Suivantes et leurs princesses, d’apprendre quels devoirs sont les leurs.

Critique :

J'ai beaucoup aimé ce roman. Tout d'abord, j'ai aimé la manière de raconter l'histoire : le roman est composé d'une collection de documents que les personnages ont écrit dans l'histoire (lettres, journaux intimes). Cela permet de voir l'histoire selon des points de vue différents. Par contre cela force à une certaine gymnastique car on a cinq héroïnes, quatre points de vue différents et l'auteur ne signale pas forcement toujours dès le départ qui écrit (donc quand le narrateur cite les quatre autres filles, par élimination, on reconnait l'auteur). Les points de vue ne se limitent pas aux cinq jeunes filles mais on a parfois celui d'un des rois ou d'un Suivant. Côté chronologie, on a aussi la même gymnastique car on a parfois des textes qui sont écrits tardivement mais qui reviennent au moment de l'action, loin avant.

Les héroïnes sont aussi bien différentes. Les personnalités et les intérêts sont variés. Elles sont plus ou moins attachantes, même si, aussi méchantes que certaines peuvent apparaître par moment, elles ne sont pas dénuées de failles et de points sensibles. On les voit aussi grandir : de petites filles à jeunes femmes. Il y a toute une réflexion sur le rôle des deux princesses, en tant que membres de la famille royale, par rapport au peuple et au pouvoir.

bref, une très bonne découverte et je pense que je vais essayer de me procurer tous les Récits du Demi Loup :)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/266

Fil des commentaires de ce billet