Ladainian Abernaker de Lydie Blaizot

Ladainian est un vieux vampire. Il aime vivre dans son coin, dans son bar, le Willie's, en écoutant du blues. Et il déteste qu'on vienne l'emmerder ...

BLAIZOT_Ladainian.jpg

Critique :

Ladainian Abernaker est une saga en épisodes, parue d'abord au rythme de trois épisodes par an au format numérique. Il existe aussi une version papier de l'intégrale des sept épisodes.

J'ai eu du mal à me plonger dans cette série au départ. Ladainian est bougon, peu aimable, il fait tout le temps la gueule et sait se montrer cruel. En même temps, il paraît que les personnes acariâtres vivent plus vieilles que les autres et c'est peut être cela le secret de sa longévité, puisque, de tous les vampires de Chicago, c'est le plus vieux, dépassant le millénaire.

Et puis, peu à peu, on découvre l'univers de Ladainian : ses employés, ses habitudes, ses ennemis aussi (et ils sont nombreux), la hiérarchie des autres vampires, les loups-garous et les sorcières.

Et finalement, malgré un début assez difficile pour moi, peu à peu, le vieux vampire bougon devient assez attachant avec ses réactions pas forcement prévisibles. J'ai trouvé que la série s'améliorait au fur et à mesure, à moins que cela soit moins qui me suis peu à peu habituée au sale caractère de Ladainian.

Bref, une série sympathique avec un vieux vampire très blues brothers qui est loin d'être sympathique quant à lui, enfin au début tout du moins.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/230

Fil des commentaires de ce billet