Doctor Who - Le dragon du roi d'Una McCormack

résentation de l'éditeur :

Le Charmant, Ça ensorcelle, ça fait perdre le sens des réalités et ça fait tourner le commerce. Un peu trop beau pour être honnête ? La cité de Geath est placée sous le signe de l’abondance et du bonheur. Du moins en apparence. En creusant un peu, le Docteur, Amy et Rory découvrent une ville rongée par les secrets. D’étranges créatures se dissimulent dans les bas-fonds, et l’immense dragon caché au coeur du royaume suinte le Charmant, un métal précieux qui ressemble à s’y méprendre à l’or, à ceci près qu’il a le pouvoir de manipuler les émotions. Ce trésor attire toutes les convoitises. Le roi l’abandonnera-t-il face à la menace ? Une terrible guerre se prépare. Seul le Docteur et ses amis ont le pouvoir de sauver Geath…

Ce qui me chagrine dans la série de romans Doctor Who, c'est le côté inégal des textes. Mais je trouve ce roman réussi.

Les personnages sont fidèles à eux-mêmes, avec des dialogues parfois dignes de la série. Les personnages propres à cette aventure sont bien travaillés et assez peaufinés.

Le style est agréable. Il y a de l'humour, de l'aventure, de l'action. Les personnages se disputent, courent, enquêtent et courent encore. Bref une bonne histoire Doctor Who comme on les aime.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/162

Fil des commentaires de ce billet