Critique

J'en avais entendu beaucoup de bien et quand je l'ai vu parmi les offres à 1 E de Bragelonne, je n'ai pas hésité une seconde. Ce livre m'a vraiment passionnée. On suit plusieurs personnages : Arthur (aristocrate récemment devenu vampire, second du Premier Ministre), Geneviève (vampire très âgée qui aide à soigner les plus pauvres dans un hopital de Whitechapel), Charles Beauregard (agent du Diogene's Club, au service de la Couronne et de la reine Victoria), Jack Seward (médecin qui oeuvre dans le même établissement que Geneviève)... Leurs chemins se croisent constamment dans le roman.

Le roman se lit très bien mais ce que j'ai surtout apprécié c'est la richesse des références. Par exemple, l'auteur reprend un certain nombre de personnages de Dracula par Bram Stoker (Jack Seward, Mina Harker, Arthur etc etc) mais il utilise aussi des personnages d'autres oeuvres traitant de vampires (Lord Ruthven, mention de Carmilla) ou pas (Mycroft, le frère de Sherlock Holmes fait quelques apparitions). Sont aussi présentes des figures non fictives : William Morris est mentionné et on croise même Florence Stoker elle même...J'aime beaucoup ce coté mélange entre réalité et fiction. Les références ne sont pas toujours très évidentes : qui se rappelle de tête comme ca, du nom de l'homme qui a été surnommé Elephant Man (et qui fait une brève apparition lui aussi).

Enfin cette version du roman contient un avantage très intéressant : ses bonus. Près de 100 pages de bonus : explications rapides de quelques références, les plus évidentes mais il en reste encore beaucoup à découvrir, quelques pages pour expliquer la génèse du roman, puis la fin alternative du roman, ou encore un article de l'auteur et une nouvelle de ce dernier.




Bref un très bon roman, sympathique et très riche dans une très belle version très complète.