Ys 4 - The Dog and the Wolf de Poul & Karen Anderson

Ce tome clot le cycle d'Ys, écrit par Poul et Karen Anderson. Il est à noter que, si les deux premiers tomes furent traduits, ce n'est pas le cas des deux suivants.

Résumé :

On retrouve Gratillonis après la chute d'Ys, submergée par les flots. En effet, Niall, qui avait juré de se venger d'Ys et surtout de Gratillonius qui avait tué son fils, a séduit Dahut (vexée de ne pas être reconnue comme reine d'Ys à part entière par son père) et l'a convaincue de dérober la clé des portes du barage protégeant la ville. Dans ce tome, Gratillonius doit gérer les quelques réfugiés, leur trouver un endroit pour vivre, et ce, légalement par rapport à Rome, mais il devra au final faire face à la vengeance de Dahut, qui, bien que morte, hante encore les ruines d'Ys et les eaux environnantes ....




Critique

Alors que je suis d'habitude une lectrice un peu boulimique, j'ai mis plus d'un mois pour lire ce roman. Les personnages sont toujours assez sympathiques, le style (archaïque) est cependant un peu lassant, et le roman comporte quelques longueurs. On suit un peu tous les personnages, aussi bien principaux que secondaires, et cela a aussi du effriter mon interêt. C'est assez dommage. Autant les trois premiers tomes ont été lus vite et facilement, autant la lecture de ce dernier tome fut assez laborieuse.




Critique du cycle complet, le Roi d'Ys

Le cycle est somme toute assez agréable à lire, malgré les longueurs de la fin. Les personnages sont plaisants et les auteurs parviennent à créer un monde vivant, intéressant, pas tout à fait historique malgré les noms réels en latin de certaines villes.

Ce cycle me semble être à rapprocher des tentatives de réécritures des grands mythes par des auteurs de fantasy comme la légende arthurienne fut réécrite par Lawhead ou Zimmer Bradley, entre souci historique et présence surnaturelle.

Les lecteurs ne voulant ou ne pouvant pas lire en anglais seront peut être un peu frustrés de ne pas pouvoir lire la chute d'Ys (tome 3) et la vengenace de Dahut (tome 4) mais les deux premiers tomes valent tout le même le coup d'oeil.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://euphemia.ovh/index.php?trackback/52

Fil des commentaires de ce billet