J'ai essayé de convaincre mon copain de lire des livres sur ma liseuse/tablette archos (petit gadget pour lequel j'ai craqué, peu cher, ambivalent, quelques inconvénients coté confort des yeux mais ca reste tout à fait lisible, seul bémol son autonomie mais en réduisant la luminosité, la machine peut tenir entre 7 et 8 heures). Bref, mon copain trouve ce mode de lecture peu agréable et préfère le contact du papier. Certes je comprends ce choix, cette préférence mais le livre numérique a aussi de nombreux avantages.




Tout d'abord pour le lecteur, il a de nombreuses facilités de stockage. J'adore les livres mais j'ai une dizaine de bibliothèques dans mon logement et je sais que je ne peux pas tout garder et que je devrais arrêter d'en acheter. Je ne vois pas l'interet de garder tous ces livres qui prennent de la place, pèsent lourd. Inconvénients que le livre numérique n'a pas. Il est facile à stocker sur le pc ou sur un disque dur externe. Les liseuses ont une grande capacité. Quand je pars en voyage, j'emmene toujours un livre ainsi que plusieurs au cas où je finirais celui que je lis. Bref j'aime voyager avec beaucoup de lectures et la liseuse me permet de ne pas trop me charger.

Un autre des avantages est la lisibilité. Un point auquel j'ai été sensibilisée par ma relation avec mes grands parents. Et je me rends compte maintenant à quel point la vieillesse limite l'accès à certaines choses. Les liseuses permettent de changer le contraste, la taille des caractères, des polices, des marges et c'est un point très important pour ceux qui y voient mal. Je pensais d'abord aux personnages agées mais même pour des plus jeunes, l'écriture trop petite est peu confortable.

Dernier avantage pour le lecteur : les offres gratuites libres. Etant étudiante en anglais, j'aimerais pouvoir lire un grand nombre de classiques des différentes littératures anglophones (ainsi que du roman populaire mais c'est plus un choix personnel qu'une volonté d'ordre professionnel / scolaire) et ces oeuvres sont désormais pour un grand nombre tombées dans le domaine public.




Enfin je pense que les auteurs, surtout les jeunes auteurs, peuvent y trouver leur compte. Il n'est pas très difficile de créer des ebook. La diffusion des oeuvres devient plus facile, peu chère et certains d'ailleurs en profitent pour se faire connaître à moindre cout.




Je sais que le livre numérique met aussi en danger un certain nombre d'organismes : les réseaux traiditionnels de l'édition. Cependant un certain nombre d'avantages (surtout la question du stockage) me font craquer pour ce format. Je n'abandonne pas forcèment completement le livre papier pour autant. (je ne me vois pas utiliser des manuels de cours en version numérique, ca ne me semble pas assez pratique). Le livre numérique a aussi encore des progrès à faire (notamment du coté du prix, quand une version numérique coute encore 20 € alors que le livre est sorti en poche pour presque la moitié du prix, il y a quand même un problème.)




Je sais qu'un grand nombre de passionnés de lecture présentent les livres numériques comme limite un blasphème car "rien ne remplacera le plaisir du papier" mais je ne pense pas que cette image soit méritée.