Résumé

Un corps est découvert dans un cimetière, les mains coupées et poignardé. La police est un peu perdue jusqu'à ce qu'un des inspecteur remarque un code bizarre gravé sur la poitrine de la victime, un code comme ceux que les administrations se servent pour répertorier des actes de l'état civil. Ce code renvoie à des événements datant de 1879. Quel lien existe-t-il entre ces meurtres et l'année 1879 ?

L'auteur (bio extraite d'amazon.fr)

Né en 1972 dans le Yorkshire, Dan Waddell a collaboré avec de nombreux titres de presse outre-manche. En 2003, à la naissance de son fils, il s'intéresse à l'origine des siens et entame des recherches généalogiques. Il découvre un secret de famille et réalise combien le passé influe sur la personnalité. Il imagine alors une série policière autour de la généalogie, où des crimes passés viennent hanter le temps présent. Son premier roman, Code 1879, Rouergue 2010 (Babel 2012), en constitue le premier opus.

La part de recherche en généalogie est assez importante mais très intéressante, avec des détails sur le Londres du XIXé siècle fascinants. L'intrigue est bien ficelée (à ce détail près que le lecteur sent venir la complicité d'un personnage secondaire dans la trame générale des crimes)

J'ai beaucoup aimé ce roman, loin des policiers à l'américaine avec courses de voiture et fusillades dans tous les sens. Une lecture agréable, un livre qui se lit très très bien. Personnellement, j'espère trouver la suite des "Enquetes du généalogiste".