Résumé :

Mary, orpheline élevée dans un couvent, doit quitter ce lieu car elle a désormais l'age de quitter le nid. L'homme à tout faire du couvent, Philip, doit l'emmener à Boston où elle pourra trouver du travail comme gouvernante ou institutrice. Mais le voyage ne se déroule pas comme prévu et Mary décide de s'installer dans le village d'Old Haven, où elle va découvrir bien des choses ...




Mon avis

Ce livre se laisse bien lire, malgré quelques longueurs à mon goût. L'héroïne est sympathique. L'univers de ce roman est bien particulier. L'Amérique est gouvernée par un empereur mystérieux et l'Inquisition fait la loi en pourchassant les hérétiques et notamment les sorcières.

J'ai tout d'abord été étonnée par certains emprunts comme Rip Van Winkle (personnage créé par Washingon Irving, vous savez le papa de Sleepy Hollow) ou comme un certain nombre de références à Lovecraft (à commencer par le nom d'Arkham et de Gotham, plus tard repris par les comics de Batman) mais Fabrice Colin parvient à imposer sa marque malgré ces emprunts.

Petit regret : j'ai l'impression que ce tome s'insére dans une trilogie et cette mention est absente des couvertures. Cela dit, le tome est indépendant et on parvient à une fin tout à fait satisfaisante.




Bref, une lecture que je ne regrette pas, à la limite entre la fantasy et pourquoi pas l'uchronie, tant le monde décrit ressemble par biens des points à notre monde.