J'avais entendu beaucoup de bien de ce cycle et de cet auteur. J'ai eu la chance d'assister à une vente de livres de ma bibliothèque muncipale et j'ai pu récuperer 7 ou 8 tomes de cette série. Je me suis donc lancée dans la lecture :)




Elric est empereur de Menilboné, royaume des dragons. Albinos et frêle, il est méprisé par certains de ses vassaux, dont son cousin Yyrkoon, qui convoite son trône. Le premier tome raconte la confrontation entre les deux hommes, qui se battent pour une femme, Cymoril, pour le trône mais aussi pour le pouvoir que deux épées légendaires pourraient leur apporter.




Elric est un personnage torturé, tiraillé entre rites traditionnels et sa manière de voir et de gouverner. Alors que sa nation est plutôt belliqueuse et cruelle, il rêve d'un pays régi par la justice et la bonté. Autant dire qu'avec un traitre sournois dans les rangs, ca va pas être facile ^^




Mon édition a la chance de comporter une introduction et une postface. Moorcock revient donc sur la naissance d'Elric. Il ets intéressant de voir qu'après avoir travaillé sur des nouvelles mettant en scène Conan le Barbare (le personnage d'Howard avait été preis par un grand nombre d'auteurs), Moorcock cherchait à créer un personnage tout autre. Il est donc assez compréhensible que l'auteur prenne mal les critiques l'associant au héros de Howard.




En effet, Elric n'est pas Conan. Conan ne doute pas, ne se pose pas de questions d'ordre moral. Elric doute beaucoup de lui-même et désespère parfois. Conan est un guerrier qui survit et conquiert par la force de son bras alors qu'Elric est un être faible, qui doit prendre des potions pour pouvoir survivre et qui va au final avoir recours à la sorcellerie pour espèrer vaincre son cousin ...




En bref un très bon livre.